100 cabines téléphoniques détruites chaque mois

12/08/11 om 13:25 - Bijgewerkt om 13:25

Bron: Datanews

Dans notre pays, 100 cabines téléphoniques sont démolies ...

100 cabines téléphoniques détruites chaque mois

© Belga Picture

Dans notre pays, 100 cabines téléphoniques sont démolies chaque mois. Voilà ce qui ressort des chiffres publiés par l'entreprise télécoms Belgacom.

En 1997, avant la percée de la téléphonie mobile, notre pays comptait encore 18.000 cabines téléphoniques, comme fixé par la loi au début des années nonante. Le 1er août 2011, il n'en subsiste plus que 5.685.

Aux termes de la loi, Belgacom doit conserver au moins une cabine téléphonique dans chaque commune, mais dans la plupart des villes et des villages, il en existe encore plusieurs. C'est Anvers qui en possède le plus avec 225.

Sur tout le territoire belge, la loi Télécom impose que chaque commune dispose d'une cabine téléphonique au minimum. Concrètement, cela signifie qu'au moins 2.000 cabines téléphoniques doivent rester opérationnelles, même s'il est possible que cela change quelque peu en cours d'année. "Dans la nouvelle loi Télécom, l'IBPT (Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications) sera chargé de fixer un nouveau minimum", déclare-t-on au cabinet du ministre de l'entreprise, Vincent Van Quickenborne (Open Vld).

Des chiffres d'utilisation collectés plus tôt cette année, il apparaissait qu'une cabine téléphonique était utilisée en moyenne pendant quelque 16 minutes par mois.

Source: Belga

Onze partners