IBM développe une alternative à la mémoire Flash

18/12/06 om 00:00 - Bijgewerkt op 17/12/06 om 23:59

Bron: Datanews

IBM a mis au point un nouveau matériau 'semi-conducteurisé' permettant la fabrication de puces de mémoire plus compactes que les modèles Flash, tout en étant cinq cents fois plus rapide et en consommant la moitié moins d'énergie.

Le nouvel alliage est basé sur GST, déjà utilisé pour les supports optiques de données comme les CD et DVD. GST se compose de germanium, d'antimoine et de tellure. Le semi-conducteur d'IBM ne comprend, lui, que du germanium et de l'antimoine et s'appelle GS. Les CD et DVD reposant sur GST sont gravés au moyen de rayons laser. De son côté, GS est gravé à l'électricité. Les chercheurs d'IBM ont réussi à modifier l'information numérique sur une cellule de mémoire GS en y faisant passer un faible courant électrique.Selon IBM, cette cellule de mémoire offre de meilleures performances que les prototypes alternatifs sur base d'autres alliages. En outre, il est possible d'incorporer des circuits GS cinq cents fois plus rapides que les circuits des puces de mémoire actuelles, à la mémoire Flash conventionnelle sur base NAND ou NOR. L'inconvénient de la mémoire Flash, c'est que les données ne peuvent être adaptées qu'en blocs et pas bit par bit. La mémoire développée par IBM le peut, elle, et est donc plus largement utilisable. La mémoire d'IBM ne consomme en outre que la moitié du courant requis par la mémoire Flash.L'avantage de la mémoire Flash par rapport à la DRAM ou à la SRAM, c'est quelle ne nécessite du courant que pour modifier l'information qui y est stockée. Pour le stockage proprement dit, aucun courant n'est nécessaire. Et l'inconvénient de la Flash eu égard à la DRAM ou à la SRAM, c'est qu'elle met beaucoup plus de temps pour graver le matériau.En outre, la fiabilité des cellules de mémoire Flash diminue après qu'elles aient été gravées quelque 100.000 fois, ce qui explique pourquoi la mémoire Flash ne convient pas en tant que substitut des disques durs par exemple. Le nouveau matériau d'IBM combine les avantages susmentionnés tant de DRAM et de SRAM que de Flash. IBM entend insérer des disques durs sur base de ce nouveau matériau dans ses serveurs PowerPC.

Onze partners